Logiciel immobilier

Toute l'actualité des logiciels immobiliers

Comment référencer naturellement une annonce immobilière ?

Comment référencer naturellement une annonce immobilière ?

Les annonces immobilières déposées sur internet par les agences immobilières doivent répondre à certains critères afin d’être visibles par le plus grand nombre d’internautes. Une fois en ligne, l’annonce déposée se retrouve dans un monde peuplé de multiples annonces de toutes sortes, il faut donc parvenir à la faire apparaître au sommet de la liste, lors des recherches, faute de quoi elle sera noyée dans la masse. Cette science complexe appelée SEO (Search Engine Optimization) est en quelques sortes le nerf de la guerre, bien que n’étant pas ingénieur informatique, quelques astuces permettent de se placer en bonne position dans google.


UN BON TITRE POUR DEBUTER

Le robot de google débute sa recherche par l’intitulé, il est par conséquent indéniable que ce choix est crucial pour l’annonce. Par suite, il convient d’y faire apparaître l’ensemble des informations clés que l’acquéreur va taper pour un bien immobilier. Dans le titre, préciser si c’est un bien à vendre ou à louer, une maison, un terrain ou autre, ainsi que la situation, le nombre de pièces ainsi que la superficie seront notées. Ainsi lorsque le client tapera sa recherche, il obtiendra les annonces qui correspondent en tous points à son souhait et par suite, l’annonce se trouvera dans le résultat dès l’instant où elle fournit les informations demandées.


UNE DESCRIPTION HIERARCHISEE

C’est ensuite au corps de l’annonce qu’il faut s’intéresser et avant d’y mentionner les détails qui sont plus secondaires, il est primordial de bien préciser les éléments essentiels tels que l’étage, le genre de construction, la présence ou non d’un ascenseur ou d’un parking ainsi que le jardin, la terrasse, la cour …. Des informations qui peuvent être automatiquement générées par le logiciel immobilier, ce qui est le cas avec drivefox conçu pour les professionnels et qui tient compte, entre autres, de ces impératifs.


UN TEXTE NATUREL

Le professionnel lors de la rédaction de son annonce immobilière pour internet, doit réfléchir comme le fera le client lors de sa recherche. A savoir que ce dernier ne va taper des mots clés, mais une phrase qui correspond à ses critères. Par exemple il ne sera pas noté « maison, jardin, paris, rez de chaussée » mais plutôt maison située à Paris en rez-de-chaussée avec jardin. Par suite, l’annonce doit être formulée de manière naturelle ce qui, de plus, améliorera ses chances d’être reconnue par le robot de google.


PRIVILEGIER UNE BONNE REDACTION

L’annonce doit être écrite en bon français, un texte fluide qui fournit l’intégralité des informations nécessaires mais avec des phrases simples et bien conçues. Mieux vaut également éviter les abréviations techniques en usage dans la profession, que google ne reconnaît pas. Par conséquent, il convient de proscrire les Apt. Pour appartement, 5ème pour cinquième, ss asc. Pour sans ascenseur etc… De plus ce genre d’annonce n’est pas du tout vendeur car peu attractif pour le lecteur même sur internet.


UNE ANNONCE ENTHOUSIASTE

Avant de tenter une réflexion « façon google » mieux vaut se mettre à la place du client qui découvre l’annonce. Il souhaite lire une présentation agréable, aux phrases qui s’enchaînent bien, un texte qui encourage à poursuivre. Ne pas hésiter, après la description détaillée du bien, à indiquer des informations supplémentaires telles que la proximité des transports, d’établissements scolaires, de commerces… et de mentionner les avantages du bien comme une bonne exposition ou une vue imprenable sur un paysage ou un monument.


METTRE EN AVANT SA REUSSITE

Même vendu, le bien conserve toute sa valeur et diffuser les logements que l’agent immobilier a vendus récemment permet de lui octroyer une meilleure visibilité en augmentant le nombre de ses annonces en ligne. De plus c’est une valorisation de ses compétences auprès des internautes qui peuvent être enclins à s’orienter vers un professionnel qui présente un nombre toujours permanents de biens vendus. Cela affiche son dynamisme en quelques sortes, ce qui est un bon point.

 

 


Lire la suite
Un bon agent immobilier doit également être un bon photographe

Un bon agent immobilier doit également être un bon photographe

Ce n’est pas forcément évident pour tout le monde, mais en dehors des aspects administratifs, juridiques, de la réactivité et de l’efficacité, les agents immobiliers doivent également être de bons photographes.


LES PHOTOGRAPHIES ONT UN IMPACT IMMEDIAT SUR LES ANNONCES IMMOBILIERES

De belles photographies réalisées de manière professionnelle séduiront les acheteurs potentiels en provoquant plus facilement un coup de cœur. Savoir mettre en valeur le bien, proposer de nombreuses vues de celui-ci, proposer une sorte de visite virtuelle permet à l’acquéreur potentiel de se projeter dans la maison ou l’appartement et de se faire une première idée. Cette approche est essentielle et ne doit pas être négligée, par conséquent investir dans un appareil photo de qualité et apprendre quelques notions de la photographie, s’avèreront rapidement un investissement rentable pour l’agent immobilier, couplé avec le module drive picture de drive fox vous sublimerez vos clichez.


LA PREMIERE IMPRESSION EST DETERMINANTE

Le futur acheteur, en dehors de ses critères d’achat, sera influencé par la présentation photographique des biens qui lui sont proposés. Selon que ces photographies auront été soigneusement réalisées ou non, l’acquéreur en devenir appellera ou non, l’agent immobilier.
Si les clichés sont un appui lorsque le client potentiel vient en agence, ils sont la vitrine et se doivent être l’accroche pour les annonces internet qui représentent aujourd’hui la plupart des annonces immobilières. Les premières secondes sont donc primordiales pour que l’annonce se démarque de la quantité qui sont proposées sur les écrans.
Il peut être envisagé de faire appel à un photographe professionnel mais cette solution s’avèrera rapidement onéreuse même si sur le long terme, elle peut être rentable. A moins que l’agent immobilier, ait parmi ses amis ou proches, un photographe, mieux vaut investir un peu de son temps dans l’apprentissage de la technique.

 

REALISER DE BELLES PHOTOGRAPHIES IMMOBILIERES ATTRACTIVES

Les photos sont le premier contact que les clients auront avec l’agent immobilier, elles reflètent donc, outre les biens à vendre ou louer, la personnalité du professionnel, ses compétences. Il ne faut donc pas les négliger.
Pour les annonces, les photos doivent être réalistes, descriptives et permettre aux clients de bien évaluer le bien, sa surface, sa composition ainsi que son état. Inutile de photographier la chambre à coucher ou le salon sous tous ses angles, mieux vaut avoir un appareil possédant un grand angle qui permettra de prendre l’intégralité de la pièce ou encore de se placer en hauteur. Les clients souhaitent obtenir le maximum d’informations avant de se déplacer, les photographies viennent en appui du descriptif, les deux doivent donc être complémentaires.
Sans être photographe d’art, il faudra prendre garde à ne pas être en contre-jour, à ce que les pièces soient rangées voire de les mettre en scène par quelques détails comme allumer un petit feu dans la cheminée. Eviter tout autant le manque de lumière et adapter ses prises de vues en mettant en valeur les points forts du bien. Une photo de la vue, lorsque celle-ci est un atout, peut être également mise en ligne, une valeur ajoutée pour les acquéreurs accordant de l’importance à cet aspect du bien envisagé.


DE NOUVELLES TECHNIQUES PEUVENT ETRE UTILISEES

Les appareils photos numériques permettent aujourd’hui de réaliser également des vidéos, ce qui offre la possibilité sur internet de proposer une visite virtuelle du bien. Une manière de se différencier à condition que cette vidéo, tout comme les photographies, soient réalisées avec soin et ne ressemblent à des films de vacances !
L’apparition des drones permet de faire des photos aériennes originales, proposant ainsi une approche différente. Ceci reste cependant peut être coûteux mais c’est une éventualité à réfléchir pour l’avenir.
Un bon appareil photo de qualité, quelques notions de bases de la photographie et prendre le temps de réaliser de jolis clichés, représentent des atouts non négligeables de la vente d’un bien immobilier. L’informatique permet aujourd’hui de retoucher facilement, sans connaissance technique particulière, les photographies qui pourraient être trop sombres ou trop exposées. Le numérique offre la possibilité de prise de multiples photos, il ne faut donc pas être avare et préférer trop de photos que pas assez. Il est toujours possible de faire le tri par la suite. Enfin l’annonce qui comporte le maximum de vues du bien sera inévitablement préférée par les visiteurs, un minimum de 12 photos est donc à privilégier.
Etre agent immobilier s’est être polyvalent et avant le discours commercial qui argumentera auprès des acquéreurs potentiels, c’est avant tout l’annonce à laquelle il est essentiel d’apporter un soin tout particulier.

 


Lire la suite
Achat d’un bien immobilier « la tontine » connaissez-vous ?

Achat d’un bien immobilier « la tontine » connaissez-vous ?

Datant du XVIIème siècle, la clause de tontine doit son nom à un banquier Italien, Lorenzo de Tonti, qui l’inventa. Bien souvent méconnue, elle s’applique à l’achat d’un bien immobilier, par au moins deux acquéreurs, qui seront alors dénommés « les tontiniers ».


Une clause juridique particulière

La tontine également appelée clause d’accroissement, prévoit que lorsque le premier acquéreur d’un bien décède, c’est au survivant que revient la pleine propriété, le considérant ainsi comme l’unique propriétaire. Par suite, la part du défunt n’entre pas dans sa succession, protégeant ainsi un concubin qui se voit attribuer l’entière propriété avec un effet rétroactif au jour de l’acquisition.
Cette clause est donc protectrice pour le survivant, interdisant aux héritiers de prétendre à un droit quelconque sur le logement ou l’immeuble par exemple. Le pacte tontinier exclu tout autant la saisie du bien par d’éventuels créanciers, puisque ne faisant pas partie du patrimoine du défunt suite à son décès.


Quels en sont les inconvénients ?

Bien qu’étant particulièrement efficace en matière de protection juridique, la clause de tontine a cependant deux revers à considérer avant de l’inclure dans un contrat, car s’ils sont peu nombreux ils ne sont pas des moindres.
En cas de séparation d’avec le concubin, il est possible, si les deux parties conservent des rapports cordiaux, de vendre le bien ou que l’une des deux parties rachète la part de l’autre. Mais si la séparation entraîne des conflits chroniques, la situation sera beaucoup plus compliquée voire préoccupante pour chacun. Le pacte tontinier interdit en effet, la mise en vente du bien ou son partage devant la justice ce qui provoque un blocage du conflit n’ayant aucun moyen autre que d’attendre… le décès de l’une des deux parties. Une situation tout autant immorale que dangereuse si ce n’est au moins inconfortable. L’existence de cette clause imposera donc l’obligation de trouver un accord afin de résoudre le conflit insoluble en l’occurrence.
De plus, la fiscalité sur les biens achetés avec une clause de tontine, est pénalisante. Le concubin survivant ne s’acquittera que des droits de mutations, dont le taux est avantageux, si le bien concerné constitue sa résidence principale et qu’au jour du décès, sa valeur n’excède pas un plafond inférieur à 76.000 Euros (montant que l’administration fiscale n’a pas à ce jour réévalué).
A contrario, si le bien est estimé à une valeur supérieure à ce montant, ce sont des droits de succession qui s’élèvent à 60% que le survivant se verra dans l’obligation de régler à l’administration fiscale.
Il est donc inutile de préciser que rares sont les biens immobilier n’excédant pas 76.000 euros ce qui signifie que dans la majorité des cas, les droits de successions seront très élevés.


Et si l’achat est effectué à plus de deux acquéreurs

Si le pacte tontinier est dont en faveur d’un concubin survivant, il se peut que l’achat soit réalisé par plus de deux acquéreurs et dans un contexte différents.
Dans ce cas, la règle est la même si ce n’est que le bien sera réputé appartenir aux propriétaires survivants, et ce jusqu’au décès de l’avant dernier et quelle que soit la part versée à l’occasion de l’achat.


L’unanimité est indispensable

Dans le cas où les personnes ne s’entendent plus, l’unanimité est impérative, afin de pouvoir vendre le bien concerné. Ne s’applique pas dans ce genre de contrat, la maxime « nul ne peut demeurer dans l’indivision ».
De même en cas de mésentente, la clause de tontine devra être annulée afin que le bien soit racheté en totalité par l’un des propriétaires.


Qu’en est-il de la validité de la tontine ?

Lorsque deux époux sont mariés sous le régime de la séparation de biens, cette clause ne sera pas contestable si le contrat est antérieur au mariage les effets de la clause continuent d’être valables. Si la tontine est conclue après le mariage, il est indispensable que le contrat de mariage stipule l’attribution de la totalité des biens au survivant des deux époux.
Cette clause de tontine peut donc être conclue entre concubins, partenaires d’un pacs ou époux. Protégeant le survivant, elle doit impérativement être insérée dans le contrat initial de vente lors de sa signature car il sera impossible de l’y inclure postérieurement.


Des conséquences pour les parties

Le décès d’un des tontiniers transfère donc la propriété aux survivants, mais elles les lient également jusqu’au décès de chaque acquéreurs, ce qui peut s’avérer dangereux. En règle générale, la clause de tontine prévoit l’impossibilité d’être cédée. Si ce cas est envisagé, l’accord de l’autre tontinier est exigé. Il est à noter que lorsqu’une clause de tontine est vendue à une tierce personne, c’est la tontine initiale qui entre en vigueur et par suite au décès du tontinier vendeur, les effets de la clause s’appliqueront en faveur du bénéficiaire originaire.
En revanche il est impossible pour le tontinier qui souhaite se retirer d’effectuer un partage du bien. A moins qu’il n’ait été inséré à l’origine, des causes de fin de tontine. Dans quel cas, le partage sera réalisable dès lors qu’une des raisons stipulées dans la clause survient.
Les créanciers et les héritiers
La clause de tontine s’appliquant à tous, aucun créancier d’aucun des tontinier, voire de tous, ne peut demander le partage aux fins de recouvrer sa créance ou la vente de la part de son (ou ses) débiteur (s).
Il en est de même pour les héritiers du tontinier décédé, n’ayant aucun droit sur le bien dont s’agit. Le décès de celui-ci ayant fait sortir le bien immobilier de son patrimoine.

La clause de tontine peut donc présenter de nombreux avantages selon les situations. Elle se doit d’être bien expliquée avant de n’être incluse dans un acte de vente afin que chacune des parties ait bien pris compris ses avantages et inconvénients. Cependant, cette pratique juridique méconnue présente un intérêt d’importance protégeant le survivant de créanciers ou d’héritiers malveillants.


Lire la suite
Cabal immobilier à Lunel l’interview choc du logiciel drive fox

Cabal immobilier à Lunel l’interview choc du logiciel drive fox

Bonjour, je suis Jean-Pierre Cabal, mon agence immobilière principale « CABAL IMMOBILIER » se situe à Lunel. Je suis en activité depuis 1980, soit 36 années d’exercice dans ce métier passionnant qu’est L’immobilier. Récemment, j’ai ouvert une succursale proche de Lunel avec autre agent immobilier, Gildas Lamour de Caslou.

En quoi la plateforme Drive Fox permet-elle aux agences de s’adapter au marché de l’immobilier ?

Déjà le mot « plateforme » n’est pas adapté. Drive Fox n’est pas une sorte de logistique comme les grandes surfaces ou supermarché, c’est un véritable couteau suisse, Le « FACEBOOK » de l’immobilier ou encore le « RESEAU SOCIAL DE IMMOBILIER  ». En réalité, DRIVE FOX ne s’adapte pas au marché de l’immobilier, il le fait évoluer ! A nous, agents immobilier de savoir ce que l’on veut, pour que la profession s’améliore, innove, invente et progresse, pour éviter qu’un jour, les acheteurs ne se détournent de nous. DRIVE FOX est le seul à nous proposer tous ces outils, dont beaucoup de nouveaux, autant de flexibilité et de simplicité d’utilisation. A nous de les utiliser !


Que permet-il de faire ?

Je pourrais vous répondre avec précision, mais je crois que vous n’avez ni le temps ni la place pour tout écrire. La question serait plutôt ; Qu’a-t-il de plus que les autres ? Il n’y a pas de fioriture dans DRIVE FOX, tout ce qu’il propose est utile, pour bien exercer ce métier difficile. Il le rend beaucoup plus simple en nous mettant tout à disposition. Il nous fait gagner un temps fou et précieux ! Il n’y a rien de futile ! Quelques exemples : Il permet de répondre à toute mes exigences, de la prise de mandat à la diffusion de mes annonces bien remplies (DRIVE FOX vous aide à créer de belles annonces), sur de multiples supports de communication, jusqu’à la vente finale. Il permet de suivre l’évolution de votre produit et de ne pas perdre le fil conducteur qui vous lie avec le client (acquéreur ou vendeur). Il me permet aussi de générer des fiches, des magazines et autres. Effectuer des rapprochements entre les vendeurs et acheteurs sur votre localité mais aussi sur toute la France où il y a des utilisateurs DRIVE FOX, qui permet d’augmenter considérablement les chances de matching.

 

Comment procédiez-vous auparavant pour répondre aux demandes des acheteurs ?

Tout dépend de ce que vous appelez « auparavant »

Si vous parlez des années 80, c’était tout une autre époque, le métier n’était pas le même. Internet n’existait pas, on diffusait les biens sur des supports papiers de type journaux. Aujourd’hui, c’est impensable, nous le voyons bien, même le midi libre est en version web ! (rire). En parlant d’un passé plus récent, j’avais un logiciel édité par un leader du marché et je l’utilisais donc comme beaucoup, avec ses quelques fonctionnalités, avec les défauts qu’on lui connaît, et beaucoup de perte de temps, mais n’en connaissant pas d’autre, je m’en contenté. Il était certes leader, faisant parti des premiers arrivés sur le marché, mais un jour, j’ai décidé de le quitter avec le regret de ne pas l’avoir fait avant en découvrant DRIVE FOX, il y a presque trois ans. DRIVE FOX, avait déjà un énorme avantage à l’époque, c’était le seul Logiciel immobilier qui était déjà en Full Web !

Des modules inédits et originaux

En avance sur son temps, et moi qui suis très mobile, j’avais besoin d’un logiciel accessible de partout et pas seulement de l’ordinateur du bureau. Je me souviens même à l’époque, je me connecté le soir en rentrant depuis l’ordinateur de ma compagne, il m’arrivait même de me connecter chez le client, directement depuis son ordinateur. J’avais un gros avantage sur tout le monde, j’étais grâce à DRIVE FOX, plus réactif, plus disponible et donc plus efficace ! DRIVE FOX avait vu juste en créant ce logiciel en full web pendant que les autres fonctionnaient uniquement sur les ordis et a permis d’accélérer tout le processus d’une vente immobilière. Aujourd’hui, c’est confirmé, le full web à révolutionner le paysage de l’informatique et est devenu indispensable.


Avez-vous rencontré des difficultés pour la mise en place de DRIVE FOX ?

 Aucune! Ca été très simple. Pour tout vous dire, il n’y a aucune installation, du coup pour s’inscrire, il suffit d’une connexion à internet et de se rendre sur le site ou cliquez ici pour y accéder : http://www.drivefox.fr et le tour est joué.

 

Comment fonctionne le logiciel

Le process de création d’une annonce est vraiment très simple, on saisit depuis l’écran « créer une annonce » ; là il suffit de renseigner les champs, de charger les photos et ensuite de diffuser les biens.

 

Les plus que vous aimez bien ?

La possibilité d’appliquer des tampons à mes images afin de les sublimer, le générateur de catalogue qui est exceptionnel.

 

Y’a-t-il des fonctionnalités, des options que vous aimeriez voir ajoutées ?

Vous savez, des options il n’en manque pas !

Le logiciel vous permet déjà de faire beaucoup de choses en toute simplicité, drive fox n’est pas une usine à gaz, si vous l’utilisez à 60% de ses capacités c’est déjà bien. J’ai déjà soumis quelques options à l’éditeur. Ils font évoluer drive fox de jour en jour, dans le but de le rendre encore plus flexible et innovant. Chose que je n’ai jamais vu en 35 ans de carrière. Avez-vous déjà vu un éditeur qui réunit tous les utilisateurs du logiciel dans une salle pour faire une réunion et voir ensemble le contenu déjà existant et aborder ce que pourrait être le contenu futur ? Bien, je l’ai vécu avec l’éditeur, je ne me suis jamais senti aussi proche de l’équipe de développement, des gens très ouverts ! Pour terminer votre question, c’est vrai je suis bavard, mais nous pourrions parler des heures de drive fox, des options souhaitées ou à venir mais je ne vous en dirais rien (rire).

Je pense que c’est comme l’arrivée du nouvel Iphone

Beaucoup en parle, mais personne ne sait encore ce qu’il nous réserve, bien là c’est pareil, je préfère laisser le soin à l’éditeur, annoncer ou pas l’avenir de cette profession.
Quel est le coût de la solution ?
La version Free est arrivée, mais pour 64 euros par mois par agence, vous avez une version pro certifiée, vous pouvez cependant consultez les tarifs en cliquant ici : http://www.drivefox.fr/tarifs.html
 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite l’utiliser pour des annonces par exemple ?

Bien, pour faire simple, je répondrais que si c’est pour ne l’utiliser que pour des annonces, ce serait du gâchis ! Il faut prendre en compte tous les paramètres. Avec drive fox, vous allez tout simplement dépassez les limites de votre potentiel vendeur, ce logiciel est un levier dans la productivité de mes deux agences. L’essayer 5 minutes ne permet pas de réaliser tous les atouts qu’il offre. Mais lorsque vous avez saisi tous vos biens, vos demandes et qu’un confrère vous appelle car il a une personne qui cherche ce bien que vous vendez, alors là, vous réalisez la dimension de ce Logiciel, drive fox !
Ce logiciel fonctionne depuis déjà presque cinq ans dans ce mode de partage, une vision encore futuriste de ce qui nous viens direct des USA, mais c’était vraiment bien vu, car aujourd’hui, on s’aperçoit que certains éditeurs prennent le même virage, mais avec 5 ans de retard.
Pour finir, je dirais que l’essayez c’est forcément l’adopter, il est tellement mignon ce petit renard !

Pour infos vous pouvez retrouvez les annonces de  CABAL IMMOBILIER sur le site officiel, cliquez ici pour y accéder


Lire la suite
Nouvelle évolution logicielle de la plateforme pour agence ou réseau immobilier

Nouvelle évolution logicielle de la plateforme pour agence ou réseau immobilier

Focus et explications de la nouvelle version logicielle de la plateforme MLS DriveFox destiné à améliorer le quotidien des agences et réseau pour augmenter les performances.

Une évolution logicielle « Drive Fox » visant le meilleur de l’immobilier

La plateforme évolue pour être d’avantage personnalisé pour chaque agence ou réseau.
En effet, nous avons été confronté à des observations pertinentes de chacun de nos utilisateurs qui nous ont poussé à des réflexions intéressantes afin d’apporter un service de qualité pertinent et efficace.
L’idée majeure étant bien entendu satisfaire la majorité de nos utilisateurs « DriveFox » nous avons mis au point une mise à jour qui n’est pas très déroutante, mais qui, pour les habitués, si vous ne prenez pas le temps de lire tranquillement les changements vous allez rapidement vous « perdre » alors que c’est très simple en réalité de comprendre le cheminement et le principe de cette mise à jour afin de rendre la plateforme plus performante et mieux organisé, et donc devenir un accélérateur de performances pour chaque utilisateurs.
En effet, chaque entité dispose de son propre espace de communication, avec à l’intérieur son équipe.
Ex : 1 espace =  1 Agence (ou réseau)
1 Agence (ou réseau) = 1 ensemble d’utilisateurs (l’équipe)
Vous disposez donc de votre propre espace agence avec vos utilisateurs à l’intérieur.

 

1ère Connexion à la plateforme logicielle DriveFox

Lors de votre connexion les identifiants et mots de passe reste inchangé par rapport à l’ancienne version. Par défaut à chaque connexion vous êtes sur l’espace (MLS DriveFox)
Lors de chaque connexion vous trouverez en haut et à gauche de la barre du logiciel, votre nom puis le nom de l’espace principal « MLS Drive Fox » cet espace est celui par défaut géré par « DriveFox »
 

Un espace de partage supplémentaire géré par team drive fox

Ce qui change en réalité, c’est que vous avez un espace supplémentaire par rapport à l’organisation précédente, il se nomme « MLS Drive Fox » et concerne toute l’actualité du logiciel et de l’immobilier visible par tous nos utilisateurs.

 

La partie « dossiers » Drive MLS comment évolue-t-elle dans cette version logicielle ?

La partie « dossiers » se compose avec des fichiers génériques (Vous pouvez les téléchargés et les modifiés pour votre agence ou pour votre utilisation) ces fichiers sont disponibles pour l’ensemble des utilisateurs du logiciel afin de vous offrir un service optimal et inédit de services.
Comment accéder à mon espace agence immobilière ou réseau?
Pour accéder aux fichiers de votre réseau ou agence, il suffit de passer la souris sur « MLS DriveFox «  et de sélectionner l’espace de votre agence, dans cet espace vous aurez tous les fichiers et toute les infos personnalisé de votre réseau ou de votre agence.
Dans votre espace, les chefs de réseaux ou d’agences peuvent toujours poster des actualités qui ne seront visible que par la communauté de leur propre espace.  Vous pouvez toujours communiquer avec les utilisateurs de votre réseau, consulter l’actualité de votre agence, les fichiers de votre agence, l’agenda, les favoris et les contacts.

Mais où est passé drive mandat dans la nouvelle version ?

Pour les agences ou réseau ayant souscrits « Drive Mandat » vous trouverez désormais le  bouton d’accès en cliquant sur l’onglet « Favoris » « icone étoile » sur votre gauche de la plateforme. ATTENTION VOUS DEVEZ ETRE SUR VOTRE ESPACE Chaque installation de « Drive Mandat » étant un registre propre à chaque agence, nous avons changé la façon du comportement d’affichage afin que chacun puisse avoir son lien, sans pour autant qu’il soit visible pour les confrères.

Les identifants de connexion de "drive mandat" reste unique et inchangés.

 


Lire la suite
Fil Rss des articles de cette catégorie

On vous rappelle

Laissez-nous un message

Hotline 5/7

du lundi au vendredi

Service Client

01 75 43 90 46 - (choix 1)

Service Technique

01 75 43 90 46 - (choix 2)

Drive Fox n'est pas juste le leader Français du Logiciel Immobilier, c'est aussi la 1ère Marketplace gratuite de l'immobilier Français.

  • BP 60273 - 34401 - Lunel Cedex
  • 01 75 43 90 46