Des mesures en faveur de l’immobilier pour 2016 ?

Des mesures en faveur de l’immobilier pour 2016 ?

L’année 2016 commence avec de nombreuses mesures élargies, maintenues ou prorogées dont le but est de faciliter l’accession à la propriété. Le législateur a donc souhaité avec la loi de finances 2016, aider les futurs acheteurs en leur facilitant les choses avec des aides à différents niveaux.


Un accès à la propriété plus favorable

Le prêt à taux zéro (PTZ) a été simplifié, élargi ainsi qu’étendu à l’immobilier ancien.
Tandis que jusqu’au 1er janvier 2016 ce prêt permettait outre l’achat d’un logement neuf, l’acquisition d’un bâtiment ancien était assujetti à deux conditions qui résidaient en l’obligation de réaliser de gros travaux de rénovation et que ce bien soit localisé en zone rurale. C’est dorénavant sur tout le territoire que l’achat d’une ancienne maison peut être réalisé.
De plus la partie financée par le PTZ devrait monter jusqu’à 40% et l’obligation de faire de cette acquisition sa résidence principale jusqu’au complet remboursement de l’emprunt, s’est assouplie. Souhaitant soutenir la mobilité géographique, cet impératif est réduit à six ans. Une durée au-delà de laquelle les propriétaires pourront louer leur bien, une disposition qui n’était avant autorisée qu’exceptionnellement.


Aider les travaux de transition énergétiques

L’éco-prêt à taux zéro qui permet de réaliser des travaux d’améliorations en vue de réduire l’impact des habitations sur l’environnement, est prolongé pour trois années. Vient s’ajouter à cette mesure, le crédit d’impôt qui s’applique aux logements datant d’avant 1990 pour lesquels les locataires ou propriétaires envisagent des réalisations visant à augmenter la performance énergétique. Ce dernier avantage peut également s’appliquer aux copropriétaires pour les parties ou équipements communs voire les parties privatives si les travaux profitent à l’ensemble de la résidence.
Autant de dispositions qui vont faciliter des travaux qui peuvent s’avérer coûteux même si parfois nécessaires.
Les travaux concernés jusqu’alors étaient ceux réalisés dans le but d’améliorer la performance énergétique générale du logement, la réhabilitation de l’assainissement individuel par des systèmes ne consommant pas d’énergie et enfin dans le cadre d’un projet réunissant au minimum deux rénovations de l’habitation. La loi finances 2016 prévoit la possibilité de bénéficier de l’éco-PTZ pour tous les bâtiments, y compris construit après 1990,  s’ils sont aidés par l’agence nationale de l’habitat.
De plus il sera désormais admis d’inclure un éco-prêt à taux zéro dans le financement d’une rénovation ou d’une habitation, ce qu’il n’était pas possible auparavant. Les travaux pourront également être prolongés, sur justification, de deux à trois ans.
Enfin l’emprunteur qui a bénéficié d’un éco-prêt inférieur au plafond, pourra désormais dans un délai de 3 ans à compter de la date de celui-ci, bénéficier d’un éco-PTZ complémentaire, dans la limite de 30.000€.

 

Quelques modifications concernant le crédit d’impôt pour transition énergétique

Prolongé pour la deuxième fois, d’une année, le crédit d’impôt pour transition énergétique a subi quelques modifications remplaçant les chaudières à condensation par des chaudières à haute performance énergétique. Ce sont également les énergies biomasse et hydraulique qui sont privilégiées, éliminant de cette mesure les éoliennes.


Plusieurs dispositions en faveur du locatif

A compter du 1er janvier 2016 tous les bâtiments disposant d’un minimum de cinq appartements peuvent bénéficier de la réduction d’impôt Duffot-Pinel. Une disposition qui supprime donc les quotas anciennement nécessaires à l’application de cet avantage fiscal.
Sous certaines conditions, la réduction d’impôt Malraux s’est étendue à de nouveaux quartiers. Une mesure qui offre la possibilité aux acquéreurs d’immeubles situés dans des anciens quartiers dégradés, de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les travaux de rénovation engagés. Les impératifs édictés par la nouvelle mesure font état de travaux complets et non uniquement de rénovation partielle. Des chantiers qui se doivent d’être sous le contrôle de l’architecte des Bâtiments de France et concernant des bâtiments situés dans un lieu mettant en valeur le patrimoine où l’architecture, dans des quartiers anciens et dégradés ou en secteur sauvegardé. Enfin le propriétaire se doit de louer pendant au moins neuf années les appartements de son immeuble.


Des mesures contradictoires

Les ventes d’immeubles qui abritent ou sont destinés à fournir des logements sociaux, continueront à bénéficier de l’exonération de la plus-value. Cette mesure va donc favoriser ce type d’habitation permettant aux propriétaires de profiter sur une année supplémentaire de cet avantage fiscal.
Enfin les logements créés suite à la transformation de bureaux pourront être exonérés de la taxe foncière pendant cinq années. Un délai qui démarre l’année suivant celle de la fin de travaux de transformation.
Parallèlement à ces dispositions favorables, c’est la suppression de l’abattement de 30% sur la vente des terrains à bâtir qui n’est pas reconduite ou encore la disparition de l’exonération des taxes d’habitation et foncière tout comme l’abattement de 70% qui profitaient aux gîtes ruraux classiques.
La loi finances 2016 a donc de nombreuses mesures qui visent à aider le marché de l’immobilier bien que la suppression d’avantages fiscaux pour certains puissent poser problème. Malgré tout cette loi devrait aider à la reprise déjà constatée en 2015.

 

 

 


Lire la suite
Transactions immobilières : L'ancien ne connait pas la crise

Transactions immobilières : L'ancien ne connait pas la crise

Transactions immobilières: vers une progression des anciens bâtiments
L’immobilier ancien enregistre une hausse de pratiquement 16% en 2015, et ces investissements poursuivent leur progression pour des prix repartis qui remontent depuis la fin de l’année dernière.


Une reprise générale

C’est en Bretagne avec plus de 20% que la reprise est la plus significative, tandis que la Corse n’excède pas les 4,8% et l’Ile-de-France se place en bonne place avec une remontée de 16,6% selon les statistiques régionales de la FNAIM. Des calculs qui malheureusement ne font pas apparaître la comparaison entre les villes et les zones rurales. L’immobilier se redresse donc, les professionnels constatant avec satisfaction une reprise des résidences secondaires, tout comme les habitations principales ou encore les achats locatifs.
Alors même que les loyers dans l’ancien baissent dans tout l’hexagone, l’investissement dans le locatif suit la reprise générale. Le nouveau prêt à taux zéro encourage cette remontée grâce à des conditions plus favorables. Permettant un financement pouvant monter jusqu’à 40%, cette mesure impose de réaliser des travaux à hauteur de 40% du montant de l’achat et de réaliser avec ce prêt, sa première acquisition immobilière.


Un optimisme modéré

Une demande plus forte qui s’accompagne d’une augmentation des prix de 2,2% en province et 0,7% en Ile-de-France, au quatrième trimestre 2015. Une tendance qui devrait se maintenir au cours de l’année 2016 mais qui, si les prix poursuivent leur montée, fait craindre une nouvelle rechute. Les professionnels restent malgré tout confiants, constatant que les vendeurs savent être raisonnables et tendent à revoir leurs prix de vente un peu à la baisse, favorisant ainsi l’acte d’achat.
Une autre inquiétude s’empare des agents immobiliers et tient dans une demande inadaptée à l’offre. En effet, les habitations principales de taille trop imposante ne trouvent pas preneur, les acheteurs potentiels préférant les résidences en milieu urbain et d’une surface « raisonnable » pour un prix d’achat qui demeure stable entre 100.000 euros et 150.000 euros. Un budget qui n’a donc pas ou peu progressé.


Des régions inégales devant les variations de prix

Si la reprise de l’immobilier ancien s’étend à tout le pays, les prix représentent quant à eux une disparité très prononcée selon les régions. Ainsi quand le mètre carré à Paris avoisine les 8.400 euros, des villes de province comme Lyon, Bordeaux ou Lille sont à 3.000 euros le mètre carré et Poitiers ou Clermont-Ferrand ne parviennent pas à dépasser les 2.000 euros le mètre carré.


Le retour des acheteurs étrangers

Ce sont les conditions de crédit qui favorise la reprise de ce marché de l’immobilier ancien. Mais il doit également son essor au retour des investisseurs étrangers. Une clientèle plus aisée qui investit dans les régions facilitant ainsi une reprise de l’activité.

 

Favoriser l’accession aux ménages modestes

Mais si la hausse de ces transactions immobilières tend à se confirmer, les jeunes ménages et les familles modestes en restent écartées, ne pouvant bénéficient de mesures qui leur permettraient de faciliter la constitution d’un apport personnel. Une mesure mettant en place un différé d’amortissement donnerait à beaucoup d’entre eux, l’opportunité de surmonter les premières années de leur acquisition, grâce à des charges moins importantes. Dans cet esprit, il aurait pu être judicieux que le prêt à taux zéro + donne la possibilité d’acquérir un bien immobilier ancien sans avoir à y réaliser de travaux.

L’immobilier ancien semble donc reprendre sa part de marché profitant de nombreux paramètres et les professionnels voient avec optimisme cette reprise. Les mesures gouvernementales prolongées ou mises récemment en place devraient favoriser cette tendance et permettre ainsi à des bâtiments au charme des années passées retrouver leurs attraits ou leurs atours d’antan permettant par là-même aux régions de s’embellir et se dynamiser.

 


Lire la suite
Comment devenir un(e) conseiller(e) en immobilier découverte métier

Comment devenir un(e) conseiller(e) en immobilier découverte métier

Vous souhaitez vous dirigez vers les métiers de l'immobilier et particulièrement celui de conseiller en transaction immobilière, découvrez ...

AGENT IMMOBILIER UN METIER PLEIN D’AVENIR

Trouver un appartement ou une maison, l’améliorer pour aider les propriétaires à vendre leur bien. Des situations de la vie courante, médiatisées depuis quelques temps mais derrière les strass et les attraits télévisuels en quoi consiste le métier d’agent immobilier ?

 

UN SENS DEVELOPPE DES RELATIONS HUMAINES

Etre agent immobilier c’est tout d’abord avoir un vrai plaisir et épanouissement dans les relations humaines. Ce professionnel rencontre nombre de personnes différentes, venus d’horizons variés voire opposés parfois, ce qui lui impose une capacité d’adaptation importante. Etre persuasif fait également partie des qualités de l’agent immobilier, tenace aussi car il peut être décourageant de ne pas parvenir à trouver Le bien tant espéré par l’acquéreur potentiel. Certains clients ont une idée bien précise de ce qu’ils cherchent et il peut s’avérer compliqué de les satisfaire. En dehors du but lucratif recherché par la réalisation d’une vente, c’est aussi l’envie de voir le sourire de l’acheteur ravi de se projeter dans l’appartement ou la maison que l’agent lui a déniché. Patience, écoute et disponibilité telles sont certaines des qualités de l’agent immobilier.


L'AGENT IMMOBILIER, UN METIER RICHE ET VARIE

Le métier d’agent immobilier est également apprécié pour la diversité de ses missions. Sens commercial, notions juridiques voire en bâtiment mais aussi connaissances du patrimoine et du marché immobilier font partie de la palette de compétences nécessaires pour exercer ce métier. Ce professionnel sera amené à évaluer des biens, d’où l’importance de bien maîtriser les prix et la valeur des biens en fonction de nombreux paramètres mais aussi prospecter une clientèle qui, par le fait, ne cesse d’être à renouveler ,sans oublier la diffusion d’annonces sur de nombreux supports et jouer son rôle essentiel d’intermédiaire entre acquéreurs et vendeurs. C’est donc un métier en perpétuel mouvement qui offre l’avantage d’être polyvalent, évitant ainsi la monotonie et offrant de belles découvertes et rencontres.


PLUSIEURS VOIES D’ACCES POUR LE METIER DE L'IMMOBILIER

Détenir un baccalauréat de préférence STG, ES ou S est préférable comme orientation de départ, pour ensuite se diriger vers soit un BTS dans les professions immobilières, soit un DEUST proposant une des spécialités suivantes : droit immobilier, professions immobilières ou encore administrateur de biens. Mais il est également possible de préparer un IUP immobilier, un DESS des domaines de l’immobilier ou en droit de la construction ou encore  un MASTER droit privé avec les mentions droit notarial et études immobilières. En dehors de ce cursus, deux écoles réputées et reconnues dans l’immobilier assurent une formation spécifique dans ce domaine, telles que sur Paris l’Ecole Supérieure des Professions Immobilières ou l’Institut National Supérieur de l’Immobilier située à Toulouse. Enfin des écoles de commerce offrent la possibilité en troisième cycle d’opter pour la filière management immobilier.
Mais il est également possible de devenir agent immobilier sans passer par les filières ci-dessus. Après avoir exercé en qualité d’employé d’une agence immobilière, le candidat pourra suivre une validation des acquis de l’expérience (VAE) qui lui permettra alors d’accéder à une licence après trois ans. Une dernière possibilité réside en dix ans auprès d’une agence pour les non bacheliers ou quatre ans en qualité de cadre, toujours sans le baccalauréat.


ET APRES ... COMMENT POSSEDER UNE AGENCE IMMOBILIERE

Le postulant au métier pourra donc exercer en qualité de salarié et se voir confier des biens en location ainsi que le démarchage, un statut qui peut évoluer en fonction de la masse de sa clientèle, qui lui ouvrira alors le poste de négociateur immobilier où il se verra confier les ventes. C’est alors que fort de son expérience et de ses qualités, il lui sera possible d’envisager posséder sa propre agence.


UNE CONCLUSION SUR LA PROFESSION IMMOBILIERE

C’est un beau métier qui permet une grande diversité, qui, comme pour beaucoup de profession, lorsqu’il est exercé avec passion peut être valorisant, enrichissant. Par opposition, il nécessite temps, et adaptabilité. De nombreuses tâches administratives liées à la gestion incombent à l’agent immobilier pour lesquelles il peut utilement et efficacement être assisté, comme le logiciel Drive Fox qui permet de diffuser les annonces, gérer les réservations pour les locations saisonnières, gérer les mandats et bien d’autres encore. Car c’est sur le terrain que l’agent immobilier exerce la plus grande partie de son métier, de nombreux kilomètres parcourus, des heures d’entretiens pour parvenir au but : la vente. Le temps passé à la gestion pratique est une partie indispensable de son métier qu’il lui faut gérer avec le plus de simplicité possible. L’informatique offre aujourd’hui cette opportunité et Drive Fox est l’assistant virtuel idéal.
En résumé être agent immobilier c’est une belle expérience humaine, alors si le domaine de l’immobilier vous passionne, si vous aimez chercher, persuader et ressentir cette satisfaction d’une vente réussie, ce métier est fait pour vous.

 


Lire la suite
Professionnels de l'immobilier comment augmenter vos ventes

Professionnels de l'immobilier comment augmenter vos ventes

Agent immobilier, quel marché de niche travailler pour optimiser et augmenter vos ventes ? Focus sur les investissements des places de parking ..

 

LES PLACES DE PARKING : UN INVESTISSEMENT QUI PEUT RAPPORTER

Avec un rapport qui peut monter jusqu’à 10% d’intérêts, avec un investissement réduit tant en temps qu’en argent. Investir dans des places de parking peut être rentable. Pour ce faire, il faut cependant respecter quelques règles importantes.
A l’heure où le rendement des investissements baisse pour les investisseurs, il subsiste un domaine dans lequel ce genre de problème ne se pose pas, parmi lesquels les box, garages ou places de parking. Un achat qui peut se réaliser en dehors de celui d’un logement et peut être loué indépendamment.

UN INVESTISSEMENT IMMOBILIER ABORDABLE ?

Le prix d’une place de parking est relativement abordable puisqu’il est peut varier entre quelques milliers d’euros en province à plus de 50.000 euros dans la capitale. Un prix qui dépend bien sûr de la ville comme de l’emplacement dans la ville concernée. La place de parking sera forcément plus chère dans les quartiers côtés de Paris qu’en périphérie d’une ville de province.
Mais comme toutes médailles a son revers, les frais de notaire sont doubles pour ce genre d’acquisition. En effet, on retrouve la partie liée au prix d’achat, comme dans toutes transactions immobilières (représentant les honoraires du notaire et les frais d’enregistrement) mais aussi des frais fixes variant de 600 à 1.200 euros.

 

DE NOMBREUX AVANTAGES ...

Malgré cette particularité, c’est un investissement qui recèle de nombreux avantages. Les charges sont réduites du fait du peu de travaux à réaliser dans un box ou sur une place de parking. Il convient cependant de faire attention car un parking est souvent lié à une copropriété, ce qui peut obliger le propriétaire à participer aux charges. Il est donc prudent, avant de se lancer, de consulter le règlement de copropriété.
Contrairement à la location d’un logement, les contrats qui régissent les parkings dépendent du Code civil. Il n’y a donc pas de préavis, ni de plafonnement de loyer, le locataire peut par conséquent être congédié au premier impayé.
Pour ce qui est de la fiscalité, les loyers perçus sont soumis au régime des revenus fonciers. Il est par suite préférable d’acheter à crédit, ce qui permettra de déduire les intérêts d’emprunts. De plus, lorsque les loyers sont inférieurs à 15.000 euros, il est possible d’opter pour le régime du micro-foncier et bénéficier d’un abattement de 30%.
Enfin, le propriétaire se doit de payer chaque année la taxe foncière, indexée sur la surface de parking, ce qui en limite donc le montant.

 

EST-CE UNE RENTABILITE INTERRESSANTE POUR LES PROPRIETAIRES ?

Le propriétaire du parking peut espérer, après avoir trouvé le locataire, un rendement brut annuel allant de 7% à 10%. Les zones géographiques à forte densité sont à privilégier pour atteindre cet objectif. Paris et son agglomération ou les grandes villes de province manquent souvent cruellement d’emplacement, ce qui permet au propriétaire de place de parking, d’espérer trouver facilement un locataire. Il existerait un moyen d’augmenter la plus-value et le rendement de cet investissement en transformant une simple place en box. Des travaux dont le coût minime ne dépassant pas les 2.000 euros sont très réglementés et ne peuvent être effectués sans avoir au préalable reçu l’accord de la copropriété. Cet impératif passé, la transformation augmenterait le prix de la place de 20% à 30%, tout comme celui du loyer et faciliterait encore la location. Les propriétaires de véhicule préférant souvent un emplacement couvert et protégé à une simple place non sécurisée, il en sera donc que plus aisé de trouver preneur.
En conclusion, quiconque a comme projet d’investir, peut donc envisager la place de parking, un achat qui comporte bien plus d’avantages que de risques ou d’inconvénients.

 


Lire la suite
AcheterDuNeuf en partenariat avec DRIVE FOX, Le Logiciel Immobilier qui monte

AcheterDuNeuf en partenariat avec DRIVE FOX, Le Logiciel Immobilier qui monte

Commercialisé depuis quelques mois seulement, les éditeurs et créateurs du Logiciel Immobilier DRIVE FOX, qui prend de plus en plus de part de marché et "AcheterduNeuf.com", acteur de l'immobilier du neuf, incontournable en devenir, signent officiellement un accord de partenariat afin de renforcer les relations commerciales entre toutes les agences.

Pourquoi DRIVE FOX, signe t-il un partenariat avec AcheterDuNeuf.com ?

TeamDriveFox : "Vous savez que les programmes neufs sont boostés par les mesures attractives que mettent en place les gouvernements successifs. Actuellement, le neuf à le vent en poupe, donc l'exclure du paysage immobilier serait une énorme erreur."

Il faut toujours et sans cesse apporter de l'innovation dans ce métier. Un partenariat est un acte de confiance entre deux société. Cela apporte aussi un soutien commun, du partage, de l'échange, ce qui permet généralement d'accélérer l'évolution des choses et donc de proposer beaucoups plus et beaucoups mieux à tous nos clients !


Le nouveau Prêt à Taux Zéro 2016, un enjeu pour l'immobilier du neuf

L'Élargissement du prêt à taux zéro (PTZ), relèvement du plafond de ressource pour permettre à un plus grand nombre d'en bénéficier. Augmentation de la part du PTZ dans le financement de l'achat immobilier, Remboursement différé... Depuis le 1er janvier 2016, les conditions d'attribution du PTZ et ses modalités de mise en place ont été assouplies. Ces mesures font suite à la loi de finance pour 2016 et au décret sur les prêts ne portant pas intérêt, publiés au Journal officiel du 30 Décembre 2015.
Le nouveau PTZ permet d'assurer :
Le financement de 40 % de l'achat d'un logement neuf ou ancien ;l'accès à un plus grand nombre de ménage à ce dispositif, avec l'augmentation des plafonds de revenus pris en compte (74 000 € contre 72 000 € auparavant en zone A pour un couple avec deux enfants ou encore, par exemple, 37 000 € contre 36 000 € pour un célibataire en zone A).

La possibilité pour les ménages de commencer leur remboursement du PTZ dans un délai différé de 5, 10 ou 15 ans (en fonction de leurs revenus), l'allongement de la durée du prêt sur 20 ans minimum afin de réduire le montant des mensualités.
En savoir plus sur le texte officiel ici

 

Acheterduneuf.com prévoit de diffuser des annonces de logement neuf via le logiciel DRIVE FOX ? 

Bonne question ... Au cours de l'entretien avec le président de "AcheterDuNeuf.com", Julien, nous n'avons pas abordé ce sujet. L'idée de ce partenariat dans un premier temps, est de faire découvrir à tous les acteurs du métier, le site "AcheterDuNeuf.com" ainsi que les produits disponibles dans ses vitrines, afin que tous les agents immobiliers équipés du Logiciel DRIVE FOX, puissent venir puiser dans cet énorme réservoir de programmes neuf, disponibles dans la quasi totalité du territoire français.

Ceci étant, cela reste à creuser, car en effet, outre le partenariat, mettre à disposition l'ensemble des programmes neuf dans la base de partage DRIVE FOX, serait un très gros plus. En effet, lors d'un rapprochement automatique avec une demande acquéreur, cela augmenterait considérablement la probabilité matche et en parralèle, favoriserait sans aucun doute "Acheterduneuf.com". 

La méthode de partage ainsi améliorée serait bénéfique pour tout le monde sans exception, d'autant que le marché immobilier du neuf se porte plutôt  bien !... Un excellent booster qui permettrait de réaliser une bonne année 2016 pour les acteurs du neuf comme de l'ancien !

A voir !


Comment vous vous êtes rencontrés avec julien de AcheterDuNeuf.com ?

Nous nous sommes rencontrés par l'intermédiaire d'amis professionnels de l'immobilier sur les réseaux sociaux... Nous avons échangés quelques mots sympathiques et professionnels dans un premier temps, mais qui ont donnés naissance à un désir commun de mettre en relation quelques unes de nos connaissances professionnelles du métier de l'immobilier dans le but, pourquoi pas, d'aboutir à une ou plusieurs nouvelles idées innovantes.

Nous sommes en quête permanente d'idées nouvelles et de progrès.

 

 

Quelques infos sur AcheterDuNeuf.com :

Site internet : http://www.acheterduneuf.com/

Immatriculation R.C.S. de Bordeaux
N° Siret : 750 779 431
Carte professionnelle de transaction n°33063 3225 - Préfecture de Gironde
Garantie Financière CNA, 37, rue de Liège - 75008 PARIS

 

 


Lire la suite
Fil Rss des articles de cette catégorie

On vous rappelle

Laissez-nous un message

Hotline 5/7

du lundi au vendredi

Service Client

01 75 43 90 46

Service Technique

01 75 43 90 46

Drive Fox n'est pas juste le leader Français du Logiciel Immobilier, c'est aussi la 1ère Marketplace gratuite de l'immobilier Français.

  • BP 60273 - 34401 - Lunel Cedex
  • 01 75 43 90 46